ATP / Acapulco : Tsitsipas doit-il se méfier de Norrie ?

Après une entrée en matière un peu compliquée face à Laslo Djere (7-6, 7-6), Stefanos Tsitsipas a déroulé face à Jeff Wolf (6-1, 6-0) puis Marcos Giron (6-3, 6-4). Contre l’Américain, il s’est montré plus agressif que lors de ses deux premiers matchs avec 27 coups gagnants pour seulement 12 fautes directes. Avec seulement 4h20 passées sur le court, le n°4 mondial se présentera à 100% de ses capacités physiques pour affronter Cameron Norrie et tentera de rejoindre pour la deuxième année consécutive (en deux participations), la finale à Acapulco.

Le Grec est toujours à la recherche de son premier titre en carrière sur dur en extérieur (5 échecs en finale). De son côté, le Britannique a montré une nouvelle fois qu’il était très à l’aise sur dur sur le continent américain avec une série impressionnante de 17 victoires en 18 matchs (titré à Indian Wells l’an dernier et à Delray la semaine dernière et finaliste à San Diego). Au Mexique, sur un dur plus lent, il a remporté 9 de ses 10 derniers matchs avec un titre à Los Cabos notamment. Cette semaine, il a parfaitement géré ses trois premiers matchs face à Altmaier (7-5, 6-2), Isner (6-7, 6-3, 6-4) et surtout Gojowczyk, face à qui il s’est montré clinique (6-1, 6-0). Il n’a pas trop puisé dans ses réserves cette semaine, mais n’oublions pas qu’il va disputer son 8ème match en 10 jours.

Malgré sa formidable ascension au classement, Norrie bloque encore face aux tous meilleurs avec un seul match remporté en 13 confrontations contre le Top 10 sur dur (1/8 sur dur extérieur). Bien qu’il ait battu Tsitsipas à la Hopman Cup en 2018, il est logique de le voir partir outsider de ce duel. Mais il sera tout de même un redoutable adversaire pour le Grec, qui a souvent montré des difficultés contre les gauchers sur dur extérieur avec seulement 4 victoires en 11 matchs (battu par Shapovalov x3, Nadal x2, Mannarino et Humbert).

L'œil de Rodolphe Gilbert

C’est logique de mettre Tsitsipas favori sur ce match. J’ai peur que l’enchaînement des matchs pour Norrie commence à peser dans les jambes. Il a eu trois premiers tours assez tranquilles, excepté contre Isner, mais le Grec ce sera un autre calibre. Le n°4 mondial a besoin d’aller en finale en ce début de saison, et je pense qu’il aura une très grosse motivation pour aller chercher son premier titre dans ces conditions de jeu.

L'œil de Florent Serra

Tsitsipas a l'air mieux cette semaine mais attention à Norrie qui est sur une bonne dynamique. C'est une surface plutôt lente qui convient parfaitement au Britannique. Il a le temps de contrer ses adversaires avec son revers à plat, sa patte gauche en coup droit où il fait tourner la balle. Ca peut gêner Tsitsipas avec son revers à une main qui pourrait être pris de vitesse. Mais il devrait manquer de puissance pour s'imposer sur la longueur du match. J'aurais cependant resserré les cotes. Je me méfie de Norrie que j'aurais mis plutôt aux alentours de 2.10/2.15 ! Si Tsitsipas parvient à prendre la balle tôt, trouver de l'angle avec son revers et surtout monter au filet pour raccourcir les échanges, il devrait s'imposer.