ATP / Goffin sorti d'entrée par Musetti ?

Revenu à un très bon niveau depuis son titre à Marrakech en avril, David Goffin avait confirmé sa très bonne forme à Wimbledon, où il avait atteint les quarts de finale, chutant en cinq manches face à Norrie. Mais depuis, le Belge semble être à nouveau dans le creux de la vague, n’ayant pas réussi à remporter le moindre match dans un tableau principal durant la tournée américaine. Battu par Sock, Ramos, Giron ou encore Djere, l’ancien n°7 mondial n’est pas au mieux depuis un mois. Sur dur, son bilan est d’ailleurs catastrophique avec 4 victoires lors de ses 20 derniers matchs depuis l’Open d’Australie 2021.

Pour son entrée en lice, il sera opposé à Lorenzo Musetti, qui n’a pas non plus été flamboyant à Cincinnati (malgré deux victoires en qualification contre Altmaier et Lajovic), mais on peut lui accorder d’avoir cédé face au futur vainqueur du tournoi, Borna Coric. L’Italien n’a pas non plus montré grand-chose à Winston Salem, mais globalement, il est dans une meilleure dynamique que son adversaire. Il avait notamment impressionné du côté d’Hambourg, glanant le titre après sa victoire face à Alcaraz en finale. Même si le 30ème mondial est beaucoup plus à l’aise sur terre, il a déjà prouvé qu’il était capable de tirer son épingle du jeu sur les surfaces rapides, comme ce fût le cas à Acapulco, où il avait atteint les demies l’an dernier.

Au vu de la forme actuelle des deux hommes, c’est assez surprenant de voir Goffin partir assez largement favori. D’autant plus que le Belge n’a jamais vraiment réussi à New York où il n'a jamais atteint les quarts de finale. Depuis 4 ans, Goffin n’a battu qu’à deux reprises un joueur mieux classé que lui sur dur extérieur (Nadal à l'ATP Cup et Cecchinato à Miami) pour 11 défaites.

De son côté, l’Italien a souvent bien géré ses matchs contre les petits gabarits (7 victoires en 11 matchs) et mène 1-0 dans les duels contre le Belge.

Un prono vaut mille mots

Fond floutté Fond floutté