ATP / Indian Wells : un choc sous tension ?

Voilà une très belle affiche ce lundi soir à Indian Wells entre la tête de série numéro 8 Casper Ruud et la Wild Card Nick Kyrgios. Autant sur un plan tennistique qu'extra-sportif. Leur dernier affrontement à Rome en 2019 avait tourné au vinaigre après que l’Australien ait littéralement disjoncté au point de quitter le court avant la fin du match. Depuis, les deux joueurs se provoquent à distance. La rivalité a pu atteindre quelques pics de tension à base d'insultes et d'attaques gratuites. Casper Ruud a notamment traité l'Australien d'idiot. Kyrgios a reproché au Norvégien de gagner des tournois sur terre sans aucune valeur avant de revenir en partie sur ses propos pour reconnaître le mérite de son futur adversaire de briller sur une surface dont il a horreur. En revanche, gros dérapage verbal de l'Australien sur twitter lorsque Ruud s'était amusé à lui demander quelle était sa surface préférée. Kyrgios avait répondu "ta mère" avant de supprimer son tweet.

On s’attend donc à une atmosphère spéciale ce lundi soir à Indian Wells qui risque de plaire particulièrement à l’Australien ! Kyrgios a fait un début de saison très correct malgré le fait qu’il n’ait pas beaucoup joué. Il a remporté 3 matchs faciles en déroulant son tennis contre des adversaires pas à la hauteur mais a surtout bien inquiété Medvedev au 2ème tour de l'Open d’Australie avec une prestation très convaincante. Casper Ruud quant à lui a vite interrompu sa tournée australienne en raison d’une blessure à la cheville. Il a ensuite remporté son tournoi de reprise à Buenos Aires.

Alors que Kyrgios a facilement négocier ses deux premiers matchs ici, je n’ai pas trouvé Ruud bon sur son premier tour où il s’est vraiment fait bousculer par un Eubanks qui a très bien servi et qui allait de l’avant avec des frappes tranchantes et un jeu au filet correct.

Le Norvégien n’apprécie pas les filières courtes, il n’aime pas être bousculé d’entrée dans les échanges, il préfère gérer son point du fond du court en distribuant côté coup droit principalement. Face à un Kyrgios en pleine bourre et surtout très impliqué et motivé, ça peut être compliqué pour lui de rivaliser sur ces filières courtes.

L’Australien fait ce qu’il aime ici, c’est à dire le show, le public est à fond derrière lui et il est très compliqué à battre dans ces moments-là. Je ne crois pas que le Ruud actuel soit capable de rivaliser face à un aussi bon joueur dans les domaines cités précédemment. Pour moi Kyrgios est encore trop puissant, trop juste quand il va de l’avant pour que Ruud puisse le déranger.

Pour moi c’est l’Australien qui est le favori de ce match d’un point de vue purement tennistique. Il est donné outsider au moment où cet article est rédigé donc je trouve que la value se trouve sur Kyrgios. Attention cependant à l’Australien qui n’est pas une valeur sûre au niveau mental. Il est toujours capable de lâcher un match pour un fait de jeu défavorable.

L’œil de Rodolphe Gilbert

C’est une superbe affiche. D’abord, parce que Nick Kyrgios a montré qu’il avait un très bon niveau, sans jouer beaucoup. Ensuite, car ce n’est pas le grand amour entre les deux joueurs. L’Australien avait critiqué le Norvégien par le passé, donc Casper Ruud va être extrêmement motivé. Mais Kyrgios est un outsider pour tout le monde dans ce tournoi, il a de telles capacités et a déjà réussi à dominer tous les meilleurs. Il est donc tout à fait capable de battre Ruud. Évidemment, comme le Norvégien est TOP 10, il est favori selon les bookmakers. Mais Kyrgios peut tout à fait s'imposer.

L’œil de Florent Serra

J’ai commenté Nick Kyrgios lors de son deuxième tour. Il était vraiment bon. Et il se déplaçait bien. On connaît l’antécédent entre les deux. Ce qui est intéressant, c’est de signaler que Casper Ruud a beaucoup progressé sur dur. Et à Indian Wells, les conditions de jeu sont favorables pour le Norvégien. son kick au service et son lift en coup droit peuvent faire mal. Ses balles sont lourdes et volantes. Le problème, c’est que l’Australien semble en forme et motivé. Avec son compère Thanasi Kokkinakis, il est encore en lice en double. Et on le sent très motivé, très enthousiaste. Et c’est peut-être un moteur pour lui pour continuer à bien jouer en simple en parallèle. Kyrgios varie beaucoup et il a le jeu pour perturber Ruud. Au final, même si Ruud est mieux classé et est bien plus régulier depuis plusieurs mois, je vois du 50/50.

Un prono vaut mille mots

Fond floutté Fond floutté