ATP / Madrid : Isner, un coup à jouer contre Norrie ?

À 37 ans, John Isner est toujours dans le coup. Solidement installé dans le Top 30, l’Américain continue de grappiller de bons résultats sur dur (demi-finaliste à Dallas, huitième de finale à Indian Wells), mais également sur terre battue avec une finale à Houston pour ses premiers pas sur l’ocre cette saison. Le géant américain peut davantage s’exprimer sur les surfaces rapides, mais il a prouvé à maintes reprises sa capacité à tirer son épingle du jeu sur terre. Il suffit de voir son historique à Madrid pour s’en rendre compte : lors de ses trois dernières participations au Masters 1000 espagnol, Isner a atteint à trois reprises les quarts de finale battant des joueurs comme Kyrgios, Bautista et Rublev. Les conditions de jeu dans la capitale espagnole lui sont plus favorables qu’ailleurs avec l’altitude, ce qui le rend très difficile à breaker. Au premier tour, il a pris la mesure de Krajinovic en deux manches avec une première balle, comme souvent au rendez-vous (67% de premières et 30 aces).

Fond floutté Fond floutté