ATP / Marseille : Tsonga, oser pour bousculer Auger

Cela ressemble à un passage de relais. Il ont quinze ans d’écart mais de nombreuses similitudes sur le plan du jeu. Un méga service, un énorme coup droit, un punch fatal et une énergie folle. Seulement, si l’un est en pleine ascension, et ce d’autant plus après avoir glané son premier trophée sur le circuit ATP à Rotterdam, l’autre vit le crépuscule de sa carrière. Il suffit de jeter un coup d’œil aux récents résultats de ces deux athlètes pour se rendre compte à quel point le cadet des deux part largement favori de ce huitième de finale. C’est bien simple, Félix Auger-Aliassime affiche un bilan réjouissant de 12 succès pour 3 revers, sachant que deux de ses défaites ont été subies face au numéro deux mondial, Daniil Medvedev. Dans son tableau de chasse, on aperçoit trois TOP 10 (Alexander Zverev, Stefanos Tsitsipas, Andrey Rublev) et deux TOP 20 (Roberto Bautista Agut et Cameron Norrie). Côté Jo-Wilfried Tsonga, deux petites victoires, et ce contre des joueurs classés au-delà du TOP 100 (Kacper Zuk et Gilles Simon). 

Les deux hommes aiment jouer à Marseille. Le Canadien a déjà atteint la finale en 2020. C’est encore mieux pour le Français : 3 trophées (2009, 2013, 2017) et une finale supplémentaire (2014). C’est certain, le public phocéen va jouer son rôle. Supporter le tricolore, alors qu’il participe peut-être à sa toute dernière saison, relève de l’évidence. Le Manceau aura d’ailleurs à cœur de tout donner. Si sa première balle de service est au rendez-vous, comme contre Simon (11 aces, 80% des points gagnés derrière sa première), il peut espérer accrocher le jeune québécois. Il est possible que « F2A » connaisse un petit coup de mou, après son sacre aux Pays-Bas. Il faudra alors en profiter et lui mettre une grosse pression. Auger-Aliassime a énormément progressé, sur le plan mental et en régularité, dans l’échange et dans la durée. Il est devenu très bon dans les tournois Majeurs (demie à Wimbledon, quarts à l’US Open et l’Open d’Australie). Ce n’est pas anodin, mais rien ne prouve qu’il ne peut pas encore, de temps à autre, passer un peu à côté. Par exemple, il a perdu dès le deuxième tour lors du Masters 1000 de Paris-Bercy de novembre dernier face à Dominik Koepfer et a cédé le premier set à Rotterdam contre Egor Gerasimov.     

La stat à retenir

Jo-Wilfried Tsonga n’a plus affronté un TOP 10 sur dur indoor depuis plus de deux ans, mais présente un bilan positif (3-2) lors de ses cinq dernières tentatives face à cette catégorie de joueurs

L’œil de Florent Serra

Il y a du mieux pour Jo-Wilfried Tsonga, même si on n’a pas beaucoup de repères après sa victoire sur Gilles Simon. Mais il a quand même fait un gros match en puissance. De son côté, Félix Auger-Aliassime vient de gagner son premier titre, donc il est en pleine confiance. Il peut aussi avoir un petit coup de décompression après ce trophée. Mais de là à le voir perdre contre Jo, je ne suis pas sûr. Il devrait surfer sur cette vague positive. Il a les armes pour battre Jo, car il sert très bien et se déplace bien. Il faudra au Français être très agressif sur les secondes balles du Canadien, pour le pousser à faire des doubles fautes et tout simplement l’empêcher de jouer. À son meilleur niveau, Jo pouvait gagner, mais il n’en est plus là. En revanche, un over jeux est intéressant si Jo arrive à tenir son service. Donc, je vois une victoire d’Auger-Aliassime, mais un match accroché est possible.

L'œil de Rodolphe Gilbert 

Il va falloir repartir pour Felix et c'est étonnant d'ailleurs qu'il joue tout de suite après son titre à Rotterdam. On aurait pu penser qu'il coupe un peu. Ca sera un bon test pour lui face à Tsonga qui n'a pas été ridicule face à Hurkacz. Jo sert bien, il frappe fort sur des surfaces indoor, il n'y a pas de raisons que Jo se prenne une taule. Mais j'éviterai de miser sur Auger. C'est toujours difficile après un titre sur le plan émotionnel surtout pour le Canadien qui était en larmes après son sacre. Est-ce-qu'il aura le gaz et l'envie ?

Un prono vaut mille mots

Fond floutté Fond floutté