ATP / Miami : Bautista, beau duel tactique face à Brooksby

Voici une première qui fait envie. Certes, Roberto Bautista Agut et Jenson Brooksby ne sont pas les joueurs les plus spectaculaires du circuit, mais leur science du jeu devrait nous offrir une belle bataille, faite de longs échanges et de schémas tactiques élaborés. Depuis un peu plus d’un an, le monde du tennis voit ce jeune américain frapper à la porte des tous meilleurs et son style de jeu, atypique et varié, fait penser qu’il va bientôt devenir un des poils à gratter les plus redoutables du Tour, comme l’Espagnol l’est depuis dix ans.

Les deux hommes ont déjà montré de belles choses depuis le début de l’année. Une finale à Dallas et un huitième de finale à Indian Wells (en éliminant Stefanos Tsitsipas) pour Brooksby, une finale lors de l’ATP Cup (en dominant notamment Casper Ruud et Hubert Hurkacz) et un titre à Doha pour Bautista.

Chacun a récemment connu un accroc susceptible de les perturber : un jet de raquette dans les pieds d’un ramasseur de balle pour le Californien et une humiliation à Indian Wells contre Carlos Alcaraz pour le joueur originaire de la région de Valence (2-6, 0-6). Le tout est de vite savoir s’en remettre, ce qui semble être le cas, après le succès aisé du premier il y a deux jours face à Nikoloz Basilashvili, et la victoire facile du second contre Kamil Majchrzak.

Le duel va donc se jouer sur le plan stratégique, un domaine dans lequel les deux protagonistes excellent. Aux amorties et slices de revers de Brooksby, « RBA » tentera d’instaurer un rythme cadencé avec ses trajectoires rectilignes, sans oublier sa faculté de contre. Tous les deux ont de sacrées jambes et ils devraient parcourir pas mal de kilomètres. Sur le papier, c’est à peu près du 50/50. C’est pourquoi la cote de l’Espagnol, plus haute que celle de l’Américain alors qu’il est pourtant mieux classé (N°17 contre N°39), ne paraît pas vraiment justifiée. Rappelons que le dur extérieur est la surface sur laquelle Bautista a glané le plus de titres (7 sur 10) et que l’environnement de Miami - un rebond ni trop bas, ni trop haut, une balle ni trop lente, ni trop rapide - lui a souvent réussi.       

La stat à retenir

À Miami, Roberto Bautista Agut a dominé 3 membres du TOP 10 (dont Novak Djokovic et Daniil Medvedev) et 2 autres du TOP 20, pour un récent bilan flatteur d’une demie (en 2021) et un quart (en 2019)  

L’œil de Florent Serra

La cote de Bautista Agut est intéressante. Les conditions de jeu sont bonnes pour lui. La balle arrive à hauteur de hanches et il aime ça. Dans la longueur des échanges, l’Espagnol est largement capable de tenir dans la durée. Il pourrait même pousser à la faute Brooksby, qui est bon par ses variations, mais que je n’ai pas trouvé très convaincant depuis le début du tournoi. Bref, même si Bautista n’est pas dans la forme de sa vie, je pense qu’il y a un petit coup à jouer. 

L’œil de Rodolphe Gilbert

Selon moi, rien ne justifie que Brooksby soit devant. Bautista est souvent sous-estimé. Certes, l’Espagnol ne joue pas le feu en ce moment, mais il reste une valeur sûre et il demeure mieux classé. Quand on voit ce que sont capables de proposer les deux joueurs en terme de jeu, on part sur un pied d’égalité.

Un prono vaut mille mots

Fond floutté Fond floutté