ATP / Rio : Alcaraz, au-dessus de Berrettini ?

Pour ses premiers pas sur terre battue depuis Roland Garros, Matteo Berrettini a beaucoup souffert face à Thiago Monteiro. Poussé dans ses retranchements par le Brésilien mais aussi par les conditions de jeu si particulières à Rio cette semaine, l’Italien s’est appuyé sur une première balle au rendez-vous (79%) pour s’en sortir dans ce match (6-4, 6-7, 6-3). « Tout a été difficile. Mais vous devez réussir à vous en sortir pour pouvoir rester un top joueur. Dans ce genre de tournois, vous devez jouer votre meilleur tennis dans les moments importants. Aujourd’hui, ça a bien marché, surtout dans le premier et le troisième set donc je suis content de ça. » N’oublions pas que le n°6 mondial participe à sa première Golden Swing et qu’il doit prendre ses marques sur l’ocre sud-américaine. D’autant plus que la terre est très lourde au Brésil cette semaine, ce qui à première vue pourrait davantage handicaper Berrettini. En effet, ces conditions « freinent » un peu le service de l’Italien et laissent un peu plus de temps à l’adversaire pour s’organiser. De son côté, Carlos Alcaraz a fait le job lors de ses deux premiers tours face à Munar et Delbonis en étant solide mais pas encore à son top niveau. Même s’il n’a que 18 ans, une fin de match aux alentours de 2h du matin en quart a pu laisser quelques traces. « Ça a été une journée très, très difficile. Nous avons attendu un long moment et nous ne savions même pas si nous allions jouer. Finalement, le match a commencé quasiment à 1h du matin donc c’était très difficile. » Les deux hommes vont se retrouver après leur fabuleux combat à Melbourne, où l’Italien s’était imposé en cinq sets. « Tout le monde connait le niveau de jeu de Matteo. J’en ai été le témoin à Melbourne. Sur terre, je pense que ce sera différent. Son service ne sera pas aussi dangereux que sur dur, mais je suis excité à l’idée de l’affronter. Nous avons eu de belles batailles. » Les duels entre les deux se sont conclus par deux tie-breaks décisifs (Alcaraz avait remporté le premier match à Vienne fin octobre). L’Espagnol n’a quasiment jamais rencontré de grands serveurs sur terre dans sa carrière (2 matchs joués, battus par Rosol en Challenger et Cilic à Estoril en 2021) mais il a toutes les qualités pour s’adapter à ce style de jeu. Ce sera aussi son deuxième match seulement contre un Top 10 sur terre. De son côté, Berrettini n’a jamais perdu la moindre demi-finale sur cette surface (5/5) et reste sur une impressionnante série de 14 victoires consécutives contre des joueurs moins bien classés sur l’ocre. Mais va-t-il réussir à dompter les conditions de jeu et faire mentir les pronostics qui le donne assez (trop) largement outsider sur ce match ?

Fond floutté Fond floutté