ATP / Roland Garros : Alcaraz en danger contre Korda ?

Si Carlos Alcaraz a parfaitement géré son entrée en lice (6-4, 6-2, 6-0 contre Juan Ignacio Londero), ce fut nettement plus compliqué lors du tour suivant (6-1, 6-7, 5-7, 7-6, 6-4) face à Albert Ramos-Vinolas en 4h30 de jeu et après avoir écarté une balle de match.

Cela ne présage rien de l’issue de cette 121ème édition de Roland Garros, mais on a pu apercevoir que le prodige espagnol avait encore au moins un travers, celui de ne pas réussir à être constant dans la justesse de ses coups, et donc forcément pas toujours performant dans les moments les plus importants (seulement 7 balles de break converties sur 30 obtenues). C’est sûr, il reste le favori de son duel qui l’oppose à Sebastian Korda, mais il n’aura pas le droit de trop se relâcher. En effet, le jeune américain est déjà bien réglé sur terre, comme il l’a monté à Parme en 2021 (premier titre en carrière sur le circuit principal) ou encore lors du Majeur parisien 2020 en se hissant en huitièmes de finale. Son jeu fluide et sa palette de coups lui ont aussi permis de très bien démarrer la campagne 2022, en disposant aisément de John Millman et Richard Gasquet, sans perdre une seule manche et en concédant que 4 fois son service.

Cerise sur le gâteau, le fils de Petr, accompagné Porte d’Auteuil par Radek Stepanek, est l’un des trois seuls joueurs à être parvenu à faire tomber la forteresse Alcaraz depuis le début de l’année, à Monte-Carlo, sur la surface ocre. Certes, il y avait un très fort vent, mais ce dernier ne peut pas tout expliquer. En prenant la balle tôt et en forçant le Murcien a en mettre davantage dans ses frappes, Korda peut faire déjouer son cadet durant certaines phrases de jeu. Il n’est pas impossible de voir le N°30 mondial accrocher l’Espagnol.

L'avis de la rédaction : over 14.5 jeux Korda