ATP / Roland Garros : première séance pour Blancaneaux !

C’est peut-être l’une des jolies affaires de ce premier tour de Roland Garros. Vainqueur de Roland Garros junior en 2016, Geoffrey Blancaneaux n’est pas parvenu à suivre le train à grande vitesse dans lequel sont montés les deux joueurs canadiens Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime, qu’il avait pourtant dominé en demie et en finale il y a 6 ans. Mais depuis une quinzaine de mois, le tricolore de 23 ans a évolué. Un changement de structure (entraînement en France mais aussi en Belgique pour connaître une autre approche) et des résultats probants sur le circuit Challenger (un premier trophée au Portugal sur terre battue fin 2021).

Le joueur est plus mâture, l’homme plus serein. Ceux qui l’ont vu lors des qualifications à Roland Garros, seul Français sur 27 (garçons et filles confondus) à s’en être extirpés, savent à quel point il est aujourd’hui capable de venir titiller le TOP 100. Solide mentalement, à l’aise en défense, bien plus offensif qu’auparavant, Blancaneaux a impressionné contre Mirza Basic, Liam Broady et Daniel Masur. Pour son premier Roland Garros chez les adultes, le voici logiquement en position d’outsider face à Marton Fucsovics, bien plus expérimenté. Puissant et polyvalent, le Hongrois n’en reste pas moins un joueur qui a du mal à stabiliser son niveau de jeu. En ce moment, il est loin de son prime : élimination dès les qualifications aux Masters 1000 de Madrid et Rome.

Parvenu une seule fois en huitièmes de finale en 4 participations au Majeur parisien, le 57ème mondial pourrait bien se faire surprendre par Geoffrey Blancaneaux si ce dernier parvient à s'appuyer sur le public et contrôler la balle de son adversaire en jouant de manière aussi juste et efficace que lors des qualifications.

 

L'analyse de Rodolphe Gilbert (ancien coach de Blancaneaux)

Ce n'est pas le plus mauvais des tirages pour Geoffrey. Le Hongrois est en demi-teinte en ce moment mais en 5 sets, il reste un joueur solide et difficile à battre. Sauf que la cote de Fucsovics est beaucoup trop basse. Le Français peut tout à fait gagner sur un court numéro 7 qu'il apprécie beaucoup. Il aura le soutien du public, de ses amis, de sa famille. C'était intéressant de ses intentions de jeu en qualifications. Je l'ai trouvé très offensif et c'est vraiment une bonne direction à prendre pour lui. Quand il joue trop derrière sa ligne, il ne peut pas exploiter tout son potentiel. Il a une bonne attitude, il a mis beaucoup d'engagement physique dans ses frappes. Il peut gagner, ça sera un match intéressant. C'est son premier match à Roland Garros. Il n'a pas l'habitude de jouer en 5 sets mais je le connais bien et je sais qu'il est capable de tenir physiquement. Je ne suis pas inquiet sur cet aspect. Il a une grosse capacité à répéter les efforts.

L'avis de la rédaction : Blancaneaux remporte +16.5 jeux dans le match

Un prono vaut mille mots

Fond floutté Fond floutté