ATP/ Roland Garros : trois loups et une légende

Ils seront 4 à se présenter ce vendredi sur le Court Philippe Chatrier pour disputer les demi-finales de cette édition 2022 des Internationaux de France. Pour l'un d'entre eux, c'est une habitude puisque Rafael Nadal a fait de ce court son jardin avec déjà 13 titres remportés. Pour son adversaire, c'est une seconde tentative. Après sa défaite contre Tsitsipas en 2020, Zverev aura la lourde tâche de battre l'Espagnol, vainqueur de 110 matchs en 113 disputés Porte d'Auteuil. L'Allemand a malgré tout dans un coin de la tête qu'il peut devenir numéro un mondial en cas de titre. Le troisième larron retrouve son meilleur tennis à Paris sur cette quinzaine. Vainqueur de l'US Open en 2014 et déjà finaliste de Wimbledon et de l'Open d'Australie, Marin Cilic dispute sa première demie à Roland Garros. Mais sa qualité de service peut lui permettre de rêver à une nouvelle finale en Majeur. Pour cela, il devra dominer Casper Ruud. Le jeune Norvégien est l'un des meilleurs terriens du circuit. Très discret, il n'en demeure pas moins un grand bosseur qui progresse mois après mois pour atteindre ses rêves.

Rafael Nadal est évidemment sur le papier le favori de ce tournoi après l'élimination d'Alcaraz et de Tsitsipas mais surtout sa démonstration de force face à Djokovic. L'Espagnol dit souffrir du pied, on parle déjà d'un forfait pour le prochain Wimbledon mais force est de constater que son médecin est parvenu à lui adoucir la douleur pour lui permettre de produire son meilleur tennis sur ce tournoi parisien, si cher à son cœur. Il a breaké plus de 40% des jeux adverses depuis le début du tournoi, un chiffre qui le situe un peu en dessous de sa moyenne en carrière à Paris (45%) mais bien au-dessus de ses adversaires. Avec le soutien du public, l'Espagnol va être très difficile à battre. Son come-back dans le quatrième set alors que le Serbe menait 5-2 prouve une nouvelle fois l'énorme résilience du Majorquin.

Mais Sasha Zverev a déjà été confronté à cette adversité en quart de finale face à Carlos Alcaraz, soutenu par 90% du stade. L'Allemand a fait preuve d'un sang froid inouï pour maintenir un niveau de jeu constant sans fléchir sur le plan mental malgré un jeu décisif incandescent dans le 4ème set. Dans l'ombre, Zverev a fait son chemin pour s'offrir le plus grand défi de sa carrière. Certes, il n'a pas remporté un seul titre cette saison mais il ne faut pas oublier son niveau de jeu affiché depuis l'été dernier et ce titre aux JO. Incapable de dominer un top 10 en Grand Chelem, il a enfin mis fin à cette statistique mardi dernier. Il pourrait même faire mieux en dominant un top 5 qui n'est autre que le maître des lieux, le meilleur terrien de l'Histoire. Dans un coin de sa tête, l'Allemand doit savoir qu'il peut devenir le futur numéro un mondial en cas de sacre ce dimanche. Cette pression l'avait totalement paralysé en Australie. Cette fois, on le sent à l'aise avec cette éventualité. Il a déjà battu Nadal à trois reprises mais jamais en Grand Chelem et une seule fois sur terre battue en 5 duels. Toutefois, avec sa qualité de service, il peut rêver en grand. Il faudra évidemment que l'Espagnol ne joue pas à 100% et n'offre pas la plénitude son lift. Dans ce cas, on peut compter sur Zverev pour en profiter.

Dans l'autre demi-finale, Casper Ruud peut enfin goûter à une demi-finale en Grand Chelem. C'est assez logique que cette première ait lieu à Paris sur sa meilleure surface où il a gagné 83% de ses matchs sur les deux dernières saisons avec 6 titres à la clé, tous en ATP 250. On a souvent reproché au Norvégien d'être incapable de battre les joueurs meilleurs que lui. Il a profité d'un tableau dégagé pour arriver dans le dernier carré sans affronter le moindre favori. Il a cependant lutté quasiment à chaque match. Que ce soit Tsonga, Sonego, Hurkacz ou Rune, le Norvégien n'a toujours un petit passage à vide. L'adversité sera tout autre cette fois face à un Marin Cilic qui retrouve toutes ses lettres de noblesse. Celles qui l'avaient envoyé sur le toit du monde à New York en 2014 mais aussi en finale à Melbourne et à Wimbledon. Il pourrait faire partie du cercle très fermé des joueurs ayant disputé au moins une finale sur les 4 tournois du Grand Chelem.

A 33 ans, le Croate retrouve une seconde jeunesse et sa puissance phénoménale a totalement sonné Rublev avec 88 coups gagnants dont 33 aces. Cilic avait également offert une démonstration pour dominer Medvedev, dans ce qui a été peut-être le plus beau match de sa carrière.

Attention toutefois, Casper Ruud semble parfaitement maîtriser ce type d'adversaires sur terre battue avec 13 victoires remportés sur ses 15 derniers matchs face aux grands serveurs du circuit (+1m93). Mais le Cilic de ce Roland Garros 2022 joue à un niveau jamais atteint dans sa carrière. En moyenne sur terre, il remporte 81% de ses jeux de service et inscrit 0,57 ace par jeu contre 93% et

0,85 ace par jeu. Il figure évidemment en tête de ce classement sur l'ensemble du tournoi. Mais le Croate est également injouable en retour avec 36% de breaks sur ce tournoi, soit le niveau de Schwartzman et Djokovic, les deux meilleurs retourneurs du circuit sur terre derrière Nadal. En carrière, Cilic est à 26% en moyenne. Cela donne un aperçu du niveau de jeu du Croate sur ce tournoi. Il est stratosphérique. La question est de savoir s'il peut reproduire une telle performance face à un pur spécialiste de l'ocre qui propose un jeu bien plus constant que Medvedev, Rublev, Simon ou encore Fucsovics.

Les avis de la rédaction

⭐️⭐️Over 35,5 jeux Cilic vs Ruud / Zverev remporte au moins un set

⭐️ Victoire Zverev / Victoire Cilic