ATP / Roland Garros : Zverev et Khachanov bousculés ?

Zverev vs Baez

Après sa contre-performance à Munich où il avait été sèchement éliminé par Rune au premier tour, Alexander Zverev est reparti de l’avant avec une belle finale à Madrid et une demie à Rome la semaine suivante. L’Allemand se présente donc à Paris en confiance, mais sa saison manque pour l’instant un peu de saveur en l’absence de titre pour un n°3 mondial. Sans surprise, il n’a pas eu de mal à se défaire d’Ofner au premier tour, mais il aura un tout autre client en face au tour suivant. Sebastian Baez est un redoutable joueur de terre qui progresse à vitesse grand V. Il a d’ailleurs décroché son premier titre début mai à Estoril pour faire son entrée dans le Top 40 mondial. Il a produit un bon match pour passer l’obstacle Lajovic pour son entrée en lice.

Les deux hommes se sont d’ailleurs affrontés récemment à Rome, où l’Argentin avait tenu la dragée haute à Zverev pendant plus d’un set (défaite 7-6, 6-3). Même si l’Allemand réussit bien contre les petits gabarits sur cette surface, ce type de joueurs lui a souvent posé des problèmes puisqu’il a concédé au moins un set dans 42% de ses matchs depuis 2015. On a également l’habitude de voir le n°3 mondial se compliquer la tâche à Roland Garros lorsqu’il part favori puisque plus de la moitié de ses matchs se sont disputés en 4 sets ou plus. Ce serait donc surprenant de voir Zverev dominer largement l'Argentin.

L'avis de la rédaction : over 30.5 jeux dans le match

Khachanov vs Dellien

Bien qu’il ne soit pas un spécialiste de la terre battue, Karen Khachanov a souvent obtenu de bons résultats à Roland Garros puisqu’il a atteint la deuxième semaine à quatre reprises en cinq participations (dont un quart en 2019). Le Russe ne fait pas beaucoup de bruit, et n’obtient pas souvent de « grosses » victoires (2/11 face au Top 10 sur terre), mais il a souvent répondu présent dans sa carrière. Malgré tout, il a quand même été un peu en demi-teinte depuis le début de la tournée européenne, alternant le bon (un set pris à Djokovic et Tsitsipas) et le moins bon (battu sèchement par Pouille et Molcan). Au premier tour, il a fait le boulot, mais a tout de même concédé un set face à Borges (135ème). À Paris, Khachanov a quasiment toujours tenu son rang face à des joueurs moins bien classés (11 victoires en 12 matchs), mais il a souvent lâché un set en route. En effet, il a perdu au moins un set dans 50% des cas.

C’est également ce qu’il pourrait se passer face à Hugo Dellien, un pur terrien qui a disputé la totalité de ses matchs sur l’ocre en 2022.  Le Bolivien joue à un bon niveau depuis deux mois et l’a encore prouvé au premier tour face à Thiem en s’imposant facilement en trois manches. S’il n’a battu qu’un seul Top 30 en carrière sur terre, Dellien a régulièrement gêné des top players (Zverev, Tsitsipas). Il a même pris au moins un set dans 45% de ses matchs contre le Top 30. On peut donc imaginer un match accroché entre les deux hommes, qui ne se jouera probablement pas en trois sets secs, d’un côté comme de l’autre.

L'avis de la rédaction : over 33.5 jeux dans le match