Open d'Australie (F) : Swiatek doit-elle se méfier de Collins ?

"Danimal" ne cesse d’impressionner en terre australienne. L’Open d’Australie est le tournoi du Grand Chelem où Danielle Collins compte le plus haut pourcentage de victoires (69.2%) avec 9 victoires pour 4 défaites en 4 participations. Elle est de retour dans le dernier carré comme en 2019 où elle avait trébuché contre une solide Petra Kvitova. Danielle Collins n’a pas connu un parcours simple pour arriver jusqu’en demi-finale cette année. Il lui a fallu batailler face à Ana Konjuh, Clara Tauson, Elise Mertens ou encore Alizé Cornet. L’Américaine est en pleine renaissance depuis son opération en avril dernier pour soigner une endométriose. Depuis, elle a décroché son premier titre WTA à Palerme suivi d’un second à San José. C'est une joueuse bagarreuse et souvent perfectionniste sur le court, ce qui peut provoquer de l’agacement et de la frustration parfois. Avec sa grosse frappe de balle et son agressivité, elle a envie de faire mal sur chaque frappe pour asphyxier ses adversaires. Alizé Cornet a subit sa loi au tour précédent : « C'est incroyable d'être en demi-finale, surtout après certains des problèmes de santé que j'ai rencontrés, de pouvoir revenir à ce niveau et être aussi physique que je l'ai été.Je joue au tennis depuis l'âge de 7 ans. J'ai fait tellement de sacrifices en tant qu'enfant pour pouvoir être là où j'en suis maintenant. Le nombre d'heures que j'ai passées chaque jour sur le court à jouer au parc avec mon père, et lui me conduisant partout pour m'offrir tout ce dont j'avais besoin. »

Elle retrouvera une joueuse du top 10 pour espérer se qualifier en finale. Iga Swiatek est au rendez-vous des demi-finales pour la seconde fois en Grand Chelem après son titre à Roland Garros en 2020. La Polonaise a connu un début de tournoi sans encombre mais lors de ses deux derniers tours, elle a dû livrer de grosses batailles et montrer une sacrée force mentale pour se sortir des pièges Sorana Cirstea et Kaia Kanepi. Un total de 5h30 sur le court. Elle a su faire parler son aisance sur sa ligne du fond de court pour faire craquer ses adversaires. Elle est très explosive et habile sur les jambes. Son service n’a pas su l’aider dans son quart de finale avec un total de 12 doubles fautes face à une joueuse agressive comme Kanepi. Il lui faudra être plus appliquée pour espérer aller en finale. Dans le jeu, elle reste toujours aussi impressionnante avec son toucher de balle et ses frappes très grattées : « Je suis assez contente de pouvoir encore parler parce que j'ai crié si fort pendant le match ! Dans le premier set, mon erreur a été de mal négocier toutes ces balles de break ratées. Et elle a profité de sa première balle de break pour prendre mon service et gagner le set. Donc j'étais assez énervée, et je pense que c'était une erreur, parce que j'aurais dû me concentrer sur le point suivant sans perdre ma concentration. Et c'est pourquoi dans le deuxième set j'ai fait exactement cela. Mais elle a tellement bien joué. Vraiment, ce match était fou, et sans l'énergie du public, je pense que ce aurait été vraiment difficile de le gagner. »

C'est un duel intéressant entre deux joueuses qui n’ont jamais atteint la finale à Melbourne. C’est bien la 9ème joueuse mondiale qui est annoncée comme la favorite de cette rencontre. La Polonaise ne reste pas si sereine au niveau de ses mises en jeu. Un total de 34 balles de break concédées sur ses trois derniers tours. Une statistique qui montre qu’elle n’est pas intouchable. Danielle Collins n’a pas eu autant de balle de break à défendre sur l’ensemble du tournoi. Danimal devrait montrer un jeu comme on lui connaît plein d’engagement et d’agressivité. C’est une tout autre joueuse depuis la mi-2021. Une joueuse très dangereuse en outsider. Sa faculté à asphyxier ses adversaires devrait fortement gêner Swiatek. Si l’Américaine garde son plan de jeu comme depuis le début du tournoi, elle pourrait s’imposer dans cette rencontre. En cas de victoire, elle intégrerait automatiquement le top 10 mondial dès lundi prochain. Une motivation supplémentaire en plus d'aller chercher une finale de Grand Chelem.

Pour retrouver tous les pronostics et les analyses de WTAntho,

rendez-vous sur son compte https://twitter.com/WTAntho