Adrian Mannarino : « Je n'ai su que 15 minutes avant le match que j'allais jouer Hurkacz. »

Certes, Hubert Hurkacz n'avait rien d'un 11ème joueur mondial ce mercredi sur la John Cain Arena mais malgré tout, il ne faut pas banaliser l'immense performance d'Adrian Mannarino qui remporte sa première victoire en carrière face un joueur aussi bien classé en Grand Chelem après 19 défaites en 19 matchs contre le top 12 mondial : « Je me sentais bien sur le court aujourd'hui. Les conditions étaient plutôt bonnes. Ce court est incroyable. C'est toujours bien de jouer sur ce type de court. Quand j'ai joué mon premier match sur le court 7, il y avait beaucoup de vent mais ici, c'était parfait. Le public était sympa. J'ai vraiment aimé jouer ce soir. Je n'ai pas vraiment préparé ce match tactiquement puisque je n'ai su que 15 minutes avant le match que j'allais joué Hurkacz. C'est un grand joueur. Je savais que ça allait être difficile mais j'avais l'impression d'avoir mes chances. Je me suis lancé et ça a marché. Je me sens plutôt bien ici. Les conditions me conviennent. Si je passe le prochain tour, ce sera mon meilleur résultat ici. Est-ce que c'est la plus grande victoire de ma carrière ? En fait je m'en fous un peu. Je suis juste au 3ème tour. »

Pour l'anecdote, en 2011 avant d'affronter Roger Federer à Paris Bercy, le Français apprend dans le taxi qu'il va affronter le Suisse. "Content de jouer Federer demain ?", lui avait demandé le taxi. Le Français fut très énervé de l'apprendre. Pour mieux se préparer mentalement sans faire le match dans sa tête, il souhaite ne pas connaître l'identité de ses adversaires. Très difficile dans une société de l'ultra-information mais il y parvient la plupart du temps.

Adrian Mannarino va disputer pour la troisième fois le 3ème tour de l'Open d'Australie mais il s'était incliné les deux premières fois à ce stade de la compétition contre Zverev et Thiem. Pas de top 10 à l'horizon cette fois mais Aslan Karatsev, demi-finaliste ici-même l'an passé. Le Russe, titré ce samedi à Sydney, a réussi à enchaîné en dominant Munar en 5 heures puis McDonald ce mercredi en 4 sets.

De son côté, Hubert Hurkacz est le premier joueur majeur du tournoi qui se fait éliminer. Le Polonais, pourtant auteur d'une grande saison en 2021 et qualifié pour le tournoi des maîtres, confirme ses difficultés en Grand Chelem. Sa demi-finale au dernier Wimbledon cache un peu la forêt d'un bilan catastrophique de 7 éliminations au premier tour et 6 autres au 2ème tour lors des 14 autres éditions.