ATP / Darwin Blanch, son premier point ATP à seulement 14 ans

Darwin Blanch (2007) a battu Gerald Planelles au premier tour d’un Futures en Espagne. Fait rare pour être souligné : il est le premier joueur né en 2007 à remporter un match officiel sur le circuit professionnel, mais surtout le second plus jeune joueur de l’histoire de l’ère Open à décrocher son premier point ATP.

C’est un morceau de l’histoire du tennis moderne qui s’est écrit en Espagne ces derniers jours. En effet, lors du Futures de Villena (Espagne, ITF $15k), Darwin Blanch a réussi l’exploit de glaner son premier point ATP grâce à sa victoire contre Gerald Planelles (3-6, 6-3, 6-4). Né en 2007, il est tout simplement devenu le deuxième plus jeune joueur de l’ère Open à inscrire son nom au classement ATP à tout juste 14 ans et 4 mois ! Le frère d’Ulises (23 ans, 267ème ATP) peut se targuer d’avoir battu des monstres de précocité comme l’actuel 9ème mondial Felix Auger-Aliassime (14 ans et 7 mois) et Carlos Alcaraz (14 ans et 9 mois). Le record absolu reste détenu par Nicolas Alvarez Varona, qui a obtenu son premier point ATP en 2001 à 14 ans et 3 mois.

Ce record reste toutefois à pondérer car il n’est pas synonyme d’une carrière réussie au plus haut niveau, comme en témoigne le cas de Cheong-Eui Kim. Le Sud-Coréen a marqué son premier point à 14 ans et 5 mois, mais est surtout connu pour être pleinement ambidextre (NDLA : il sert du côté droit avec la main droite, du côté gauche avec la main gauche et ne joue pas le revers, mais possède deux coup droits). Ayant été classé autour de la 300ème place mondiale à son meilleur niveau en 2015, Kim se classe aujourd’hui autour de la 900ème place. Darwin Blanch a ensuite affronté Maxime Chazal au second tour. Le jeune yankee n’a malheureusement pas pu rééditer l’exploit, facilement balayé 6-3, 6-1 en 55 minutes.

Et comme l'avait souligné Julien Kergonou dans un précédent article, briller en junior n'est pas gage de succès pour une carrière ATP.

Source : Gaspar Ribeiro Lança