ATP / Fognini : « L'avenir du tennis ne m'enchante pas »

En difficulté depuis de longs mois, Fabio Fognini a une nouvelle fois déçu ce vendredi en quarts de finale du côté de Buenos Aires face à Federico Delbonis, tombeur de Juan Martin Del Potro au premier tour. En conférence de presse, il a d’ailleurs été invité à réagir sur l’annonce de la retraite du héros local. « C'est un ami, un grand collègue, ça me rend très triste ce qui lui est arrivé. C’était dur de le voir comme ça l'autre jour. Je connais le vrai Juan Martin, l'un des rares capables de se battre contre le Big 4 quand ils étaient à leur meilleur niveau. Je n'ai pas pu lui parler ces jours-ci, mais je lui souhaite le meilleur de tout mon cœur, car je le considère comme un ami. »

À 34 ans, l’ancien vainqueur de Monte-Carlo est évidemment plus proche de la fin que du début. Titré à 9 reprises sur le circuit, membre du Top 10 et pro depuis 2004, il juge négativement l’évolution du tennis depuis le début des années 2000. Sans langue de bois, comme souvent, il a avoué ne pas être vraiment emballé par le futur de son sport : « Écoutez, je vais être honnête. C'est peut-être parce que je suis de l’ancienne génération, mais l'avenir du tennis ne m'enchante pas. La seule chose que vous voyez, ce sont des gars qui servent très fort et qui jouent en coup droit. C’est trop uniformisé et je n’aime pas vraiment ça. Quand je prendrai ma retraite professionnelle, je ne regarderai plus de tennis à la télé et je ne paierai pas non plus de billet pour voir ça. Je ne pense pas ça que ça en vaille le coup. Pour un Federer, là oui je paierai mon billet. J’aimerais beaucoup qu’on puisse encore voir le Roger d’autrefois, tout semble si simple quand il joue. Mais je ne suis pas sûr que nous puissions encore le voir à son meilleur niveau. »

Interrogé sur sa présence en Coupe Davis, l’Italien s’est montré lucide, expliquant qu’il avait un rôle beaucoup moins important à jouer avec Berrettini et Sinner en chef de file. « Je veux toujours jouer pour l'Italie en Coupe Davis, mais je ne sais pas si je serai utile. Ayant deux joueurs du top 10 dans la même équipe, je pense que c’est compliqué pour moi d’être capitaine. »