ATP : la difficile transition Houston / Monte Carlo

Chaque saison, une grande partie des joueurs présents à Houston ne font pas le voyage pour la Principauté de Monaco. Certains parce qu'ils n'ont tout simplement pas le classement pour intégrer le prestigieux Masters 1000, mais pour les autres, c'est avant tout un choix. Il apparaît plutôt logique que les Américains, à l'aise dans les conditions rapides du Texas, ne souhaitent pas s'aventurer sur l'ocre monégasque, réservée aux spécialistes et amoureux de la terre battue, ce que ne sont pas dans la globalité les licenciés de l'USTA.

Cependant, de temps à autres, quelques joueurs tentent l'expérience des 13 heures de vol, des 7 heures de décalage horaire, du changement de météo (12 à 18 degrés attendus à Monte Carlo cette semaine contre 26 à 32 degrés à Houston) et du changement de conditions de jeu entre l'une des terres les plus rapides du circuit (Houston) et l'une des plus lentes (Monaco).

Comment se passe cette transition ? Est-elle couronnée de succès ? Peut-on briller à Monte Carlo après avoir fait escale dans le Texas ? La réponse est globalement un grand NON. Voyons en détail les statistiques et performances de chacun.

Depuis 2009, ils sont 33 joueurs à avoir eu la possibilité, de par leur classement, d'enchaîner les deux tournois. On a dénombré 62% de forfaits même si certains de ces forfaits étaient justifiés puisque les joueurs en question avaient atteint la finale ou les demi-finales de Houston. D'où le choix pour certains de renoncer à cet effort : Isner et Fish (7 forfaits), Querrey et Blake (6 forfaits), Sock (4 forfaits), Kyrgios, Opelka, Harrison, Young ou Anderson.

Depuis 2009, sur 85 possibilités d'enchaînement Houston / Monte Carlo, 53 forfaits ont été déclarés. Et parmi les 32 cas restants, seulement un joueur est arrivé en quart de finale à Monte Carlo (Sam Querrey)

Parmi les 32 situations où le joueur a tenté de disputer le tournoi de Monte Carlo après Houston, un seul joueur a réussi à atteindre les quarts de finale. Ce fut Sam Querrey en 2008 mais il avait été éliminé dès le premier tour à Houston et avait donc eu 5 jours pour effectuer la transition. Cela reste néanmoins un exploit sachant que l'Américain n'est pas du tout un spécialiste de la terre battue.

Parmi les 32 dernières situations d'enchaînement Houston/Monte Carlo, on dénombre 15 défaites dès le premier tour à Monte Carlo et 9 défaites dès le 2ème tour

Sept autres joueurs que Sam Querrey ont réussi cette transition et atteint le troisième tour. Il s'agit de Nicolas Almagro, titré à Houston en 2014, qui avait réussi à passer deux tours à Monaco avant de déclarer forfait pour son 3ème tour face à Wawrinka en raison de la fatigue. Un autre Espagnol, Roberto Bautista Agut, avait atteint lui aussi le troisième tour à Monte Carlo en 2015, tout comme Cameron Norrie en 2019, Benoit Paire en 2016, John Isner en 2015 et Tommy Robredo en 2014. Mais ces cinq joueurs avaient, comme Querrey, perdu au 1er tour à Houston et avaient donc eu 4/5 jours pour récupérer. A noter que le géant américain a fait le voyage aussi en 2013 après son titre à Houston avec seulement 48h pour faire la transition. Mais sans succès, avec une défaite au premier tour à l'arrivée.

Parmi les 21 joueurs ayant tenté l'enchaînement Houston / Monte Carlo, ils ne sont que deux joueurs à avoir atteint au moins le troisième tour de Monte Carlo en ayant gagné un match à Houston : Almagro et Monaco

Juan Monaco, pur terrien avec 8 titres remportés sur ocre, a atteint le 3ème tour en 2013 après une demi-finale à Houston. Au total, il a eu 4 possibilités d'enchaîner les deux tournois. Il a déclaré deux fois forfait en 2014 et en 2007. Il avait perdu également au premier tour à Monte Carlo après son titre en 2012 à Houston.

Fernando Verdasco a eu 6 possibilités d'enchaîner les deux tournois. En 2014, vainqueur du tournoi, il fit logiquement l'impasse mais en 2017, il renonça également après avoir perdu en quarts de finale. Trois jours n'étant pas suffisant selon lui pour bien se préparer. Il faut dire que parmi les 4 autres cas de figure, il a perdu deux fois au premier tour et deux fois au 2ème tour, une fois parce qu'il avait atteint le dernier carré à Houston mais dans les trois autres situations, il avait été éliminé au 1er et 2ème tour dans le Texas. En 2010, lorsqu'il avait atteint la finale en Principauté, il avait pris soin de faire l'impasse sur Houston.

Feliciano Lopez a déclaré deux fois forfait et perdu deux fois au premier tour. Il a en revanche réussi à atteindre le 2ème tour en 2017 après avoir perdu en quarts à Houston.

Après avoir joué à Houston, Tommy Haas n'a jamais fait mieux qu'un 2ème tour à Monte Carlo (4 forfaits, une défaite au 1er tour et une autre au 2ème tour). C'est le cas aussi de Lleyton Hewitt avec deux forfaits et une élimination au premier tour.

Parmi les joueurs encore présents en quarts de finale cette année à Houston, seuls Fritz et Garin sont inscrits au tournoi de Monte Carlo. A voir s'ils vont faire le déplacement en Principauté. Kyrgios n'avait lui pas la possibilité d'y participer en raison de son classement mais Opelka, Isner et Tiafoe ont tous les trois fait le choix de renoncer au tournoi monégasque. Et vu la faible probabilité d'y briller, on ne peut pas leur en vouloir...

A noter également que Marcos Giron a perdu au premier tour de Houston et sera à Monaco.