ATP : les espoirs à suivre en 2020

De nombreux jeunes ont percé cette saison. On retrouve pas moins de 9 joueurs de 20 ans ou moins dans le top 100 mondial en cette fin d'année 2019. A titre de comparaison, ils n'étaient que 4 en 2018, 5 en 2017 et 5 en 2016. Petit tour d'horizon des jeunes qui pourraient se rapprocher du top 100 en 2020, une liste non exhaustive de très bons jeunes joueurs encore méconnus du grand public et parfois même des amateurs de tennis. Bien entendu tous ne sont pas encore prêts pour le grand circuit ATP mais nous devrions les voir réaliser de très bons résultats sur le circuit Challenger et ITF. Dans le monde du betting, il faut toujours avoir un coup d’avance sur les bookmakers. Tennis Break News va tenter de vous aider en ce sens. On vous incite donc à les suivre de près. Ils sont rares les joueurs de 18 ans ou moins à percer sur le circuit ATP. Felix Auger-Aliassime et Jannik Sinner sont des raretés. Voyons si certains arriveront à suivre leurs pas...

Carlos Alcaraz (491ème), espagnol âgé de 16 ans, est un pur produit de l’école espagnole. Il a déjà montré de belles choses cette année (21V/12D). C'est le premier joueur de 2003 à remporter un match en challenger. Il a notamment gagné un tournoi ITF sur terre battue en Espagne et s’est hissé en quart de finale du Challenger de Séville en s’inclinant en 3 sets face à l’Italien Caruso. Il est à l’aise sur toutes les surfaces, il lui manque juste un peu de densité physique, une lacune sur laquelle il travaille depuis quelques temps. Il a également poussé l’Allemand Molleker dans ses retranchements en avril dernier à Murcia en challenger. Un gros potentiel qui pourrait le propulser rapidement dans le top 100.

Jonas Forejtek (535ème) est un joueur Tchèque de 18 ans qui a du feu dans son bras droit. Vainqueur cette saison de l’US open en junior, il est à n’en pas douter un joueur à suivre durant les prochaines années. Malgré son jeune âge et sa taille moyenne (1m80), c’est un véritable athlète. Etoile montant du tennis tchèque, il a déjà participé à la Coupe Davis avec réussite puisqu’il est sorti vainqueur de ses deux rencontres face à des habitués du circuit : Basic et Brkic. Doté d’un bon service, il aime avoir le contrôle dans l’échange, il est très mature pour son jeune âge et bien encadré.

Toby Alex Kodat (455ème) est un Américain de 16 ans, finaliste cette saison de Roland Garros en Junior. Joueur très mobile doté d’un service puissant comme souvent chez les américains, il adore le jeu vers l’avant. Encore méconnu sur le circuit, il ne compte que 2 victoires en ITF.

Tseng Chun Hsin (309ème) est un taïwanais de 18 ans, en avance sur les joueurs de sa génération avec un titre à Wimbledon junior en 2018 et Roland Garros cette même année. C’est le joueur à suivre cette saison. Déjà finaliste d’un challenger, il devrait confirmer en 2020. Il compte déjà 2 victoires sur le circuit ATP.

Rayane Roumane (368ème) est un joueur de la génération 2000. Un solide gaillard de 1m93 qui commence à se faire un nom dans le monde la petite balle jaune au sein de l’Hexagone et qui ne devrait plus tarder à attirer les regards au-delà des frontières nationales. Au-delà du talent manifeste du joueur, le père du Français de 19 ans est également son mentor et pratique une discipline de fer à l’encontre de son fils pour qui sa croyance est sans faille. Roumane est dans la mouvance de ses illustres prédécesseurs comme Tsonga et Monfils. Un physique athlétique et un jeu basé sur la puissance et la rapidité d’exécution. Lors de cette saison, Roumane est parvenu à réaliser quelques coups d’éclats qui l’ont mis en lumière, d’où sa présence dans cet article. On citera notamment son quart de finale à Cassis où il avait bien ennuyé Jo-Wilfried Tsonga, le poussant notamment au tie-break dans le premier set et aussi sa victoire au premier tour des qualifications du Masters 1000 de Paris face à l'une des révélations de cette saison, le Serbe Miomir Kecmanovic. Situé aujourd’hui aux alentours de la 400e place alors qu’il ne fait partie du classement ATP que depuis le mois de juin, il a fort à parier que le jeune Roumane va continuer à monter les échelons au cours de cette nouvelle saison…et pourquoi pas se rapprocher du top 200…affaire à suivre.

Rudolf Molleker (165ème) est présenté comme la nouvelle sensation du tennis allemand. Une grosse pression sur ce gamin d’à peine 18 ans qui a craqué en fin de saison alors qu’il avait démontrer un superbe potentiel lors du premier semestre. Actif sur le circuit Challenger, Molleker a atteint trois fois les quarts de finale, deux fois les demies et une finale disputée à Poznan. Molleker a battu 4 joueurs du top 100 (Hurkacz, Leo Mayer, Copil et Sandgren) mais aussi l'Espagnol Robredo lors des qualifications de Roland-Garros. Molleker a finalement été battu au premier tour à Paris dans un match en 4 sets par Bublik. L’Allemand était également parvenu à atteindre le tableau final de l’Open d’Australie où il avait perdu d’entrée face à Diego Schwartzman en lui prenant néanmoins un set. Une belle performance qui laisse présager du bon pour la suite. La fin de saison a été plus compliquée mais il devra confirmer cette année pour se rapprocher du top 100.