ATP / Non vacciné, où pourra jouer Djokovic cette saison ?

Après avoir déclaré à la BBC qu'il ne comptait pas se faire vacciner, l'heure est désormais de se demander où pourra jouer Novak Djokovic dans les prochains mois.

Dubaï : il pourra jouer

Les Emirats arabes unis ne demandent pas un schéma complet pour pouvoir entrer sur le territoire.

Indian Wells et Miami : il ne pourra pas jouer

Les États-Unis exigent a minima deux doses de vaccin pour pouvoir entrer dans le pays et même si Djokovic est inscrit au tournoi californien, il ne devrait pas pouvoir y participer. Il s'est inscrit en espérant une modification des règles avant le début du tournoi.

Monte Carlo : il pourrait ne pas jouer

Zeljko Franulovic, le directeur du Masters 1000 de Monte-Carlo a précisé il y a quelques jours : « S'il est en règle par rapport aux conditions sanitaires exigées par le gouvernement français, on sera ravi de l'accueillir. Il faut qu'il soit en règle. Pour l'instant, que je sache, il n'est pas vacciné. Dès qu'il sera en règle sanitaire par rapport aux règles gouvernementales, on l'accueillera à bras ouverts. » Pour le moment, le gouvernement français a fixé à 4 mois le délai de validité du pass vaccinal après une contamination à la Covid-19. Mais les règles pourraient changer d'ici le mois d'avril. Pour le moment, le Serbe est donc autorisé à entrer sur le territoire français jusqu'à 16 avril. Le tournoi monégasque a lieu du 10 au 17 avril.

Belgrade : il pourra jouer

C'est un tournoi que le Serbe organise lui-même. Donc il sera évidemment présent du 18 au 24 avril dans la capitale de son pays où il avait perdu en demi-finale l'an passé contre Karatsev.

Madrid et Rome : il pourra jouer

L'Espagne et Italie ne demande pas une double vaccination pour entrer dans le pays, tant qu'il est prouvé une contamination à la Covid lors des six derniers mois, ou un test PCR négatif dans les 72 heures précédant l'entrée dans le pays.

Roland Garros : il pourrait ne pas jouer

La France avait dans un premier temps autorisé l'entrée des étrangers non vaccinés sur le territoire avant un vote du Parlement qui l'a finalement interdite. Avec ce délai réduit à 4 mois en cas de contamination, cela pourrait empêcher le Serbe de disputer le tournoi qui débute le 22 mai. A moins que les règles changent d'ici-là.

Wimbledon : il pourrait jouer

Les mesures imposées par le gouvernement britannique obligent les personnes non vaccinées qui souhaitent entrer dans le pays à subir un test PCR négatif 72 heures avant d'entrer dans le pays, à passer ensuite une quarantaine de 10 jours et à présenter deux autres tests négatifs au cours de cette période. Après cela, il est possible de se déplacer librement dans le pays. Sur le papier, le Serbe pourrait donc jouer à Londres.

US Open : il ne jouera pas

Les Etats-Unis interdisent l'entrée sur le territoire des personnes non vaccinées.