ATP / Reilly Opelka : « Je ne pense que du bien de Novak Djokovic »

Reilly Opelka (29ème ATP) s’est récemment exprimé au sujet de Novak Djokovic face aux journalistes. En dépit du scandale vaccinal qui a touché le Serbe juste avant l’ouverture de l’Open d’Australie, le géant de 2m11 reste malgré tout admiratif du n°1 mondial, expulsé d’Australie dimanche dernier.

 

Après avoir battu Dominik Koepfer au second tour de l'Open d'Australie (6-4, 6-3, 7-6), Opelka a été questionné sur le numéro un mondial : "J'ai toujours eu une bonne relation avec Novak. Nous ne sommes pas forcément proches, mais nous avons échangé quelques SMS à plusieurs reprises. Il est très amical envers les autres. Je pense que la plupart d'entre nous sur le circuit ont une bonne relation avec lui. C'est toujours agréable de parler avec lui, il manifeste toujours de l’enthousiasme à chaque fois que je le rencontre.", a déclaré Opelka à propos de Djokovic, cité par le média serbe Sport Klub.

 

Quelques jours auparavant, Opelka a vu un tweet qui dénigrait Djokovic : « Il aurait dû se faire vacciner. Ce. N’est. Pourtant. Pas. Compliqué. »

 

Le joueur américain ne s’est pas fait prier pour répondre : « Ce qui n’est pas compliqué pour Novak, c’est de rester sur le court d’entraînement pendant une heure supplémentaire en 2008, lors du Masters de Cincinnati, juste pour aller signer TOUTES les balles des enfants qui l’attendaient. J’étais l’un d’entre eux. Il a fait énormément de belles choses pour notre sport. »

 

Après avoir perdu en appel la contestation de son visa invalidé pour l'Australie dimanche dernier, Djokovic a quitté l'Australie et est retourné en Serbie : "Je vais maintenant prendre un peu de temps pour me reposer et récupérer. Je ne compte faire aucun commentaire à ce sujet avant la fin du tournoi. […] Je suis extrêmement déçu de la décision finale de la Cour, ainsi que de la décision du Ministre, d'annuler mon visa, ce qui signifie que je ne peux pas rester en Australie et participer à l'Open d'Australie. Je respecte la décision », a déclaré le natif de Belgrade dans un communiqué paru sur ses réseaux sociaux.