Open d'Australie (F) : Madison Keys est bien de retour !

Après deux saisons très compliquées pour Madison Keys avec aucun quart de finale en Grand Chelem et surtout une 87ème place mondiale au classement WTA en ce début de saison 2022, revoilà l'Américaine de retour au sommet !

11 victoires pour seulement 1 défaites, des succès éclatants sur Svitolina, Kenin, Gauff, Badosa et cette démonstration cette nuit face à la Tchèque Krejcikova qui partait pourtant légèrement favorite sur le papier. Madison Keys a totalement surclassé son adversaire, incapable de poser et varier son jeu. Une puissance dévastratrice au service (11 aces) mais aussi dans le jeu (27 coups gagnants) qui a permis à l'Américaine de revenir dans le top 30 mondial et disputer sa 5ème demi-finale en Grand Chelem, la première depuis l'US Open 2018. L'agressivité et la puissance de Keys en fond de court a suffit pour clore le match en 1h25 (6-3, 6-2). En grande difficulté dans ces conditions de jeu (60% d'humidité et presque 40 degrés sur le court), Krejcikova a coulé au service avec seulement 49% de points sur première balle : « Quelque chose me dérangeait et je ne me sentais pas bien. Il faisait chaud, combiné à des problèmes physiques, mais je ne veux pas parler de cela parce que je ne veux rien enlever à la victoire de Madison. » De son côté, l'Américaine n'a pas semblé gêné par les conditions de jeu. Elle s'en est expliqué en conférence de presse : « Je m'entraîne à Orlando, qui, je pense, est l'endroit le plus chaud sur terre en été - vous devriez venir et me faire savoir si vous êtes d'accord avec moi. Mais je suis assez habituée à la chaleur, simplement parce que je m'entraîne tout le temps dans ces conditions, ce qui, je pense, est définitivement un bonus pour moi. »

La stat à retenir

Madison Keys a remporté 87% de ses jeux de service sur ces 10 derniers matchs (80% à l'AO et 94% à Adélaïde)

Impériale sur ses mises en jeu, pleine de sang froid pour sauver les rares balles de break concédées (7 sauvées sur 8), Madison Keys s'avance dans le dernier carré avec le plein de confiance et donne un sentiment de légèreté, comme libérée de toute forme de pression : « Je pense que j'ai joué un match assez solide aujourd'hui. Je suis tellement heureuse d'être de retour en demi-finale ici pour la première fois depuis longtemps [en 2015 contre Serena Williams]. L'année dernière a été vraiment difficile, et j'ai fait tout ce que j'ai pu avec mon équipe pour vraiment me réinitialiser lors de l'intersaison et me concentrer sur un nouveau départ, vraiment partir de zéro et ne pas m'inquiéter. Et tout se passe bien jusqu'à présent, donc je suis vraiment fière de moi et très reconnaissante envers mon staff, mes amis et ma famille de m'avoir aidé à traverser ce qui a été une année très difficile… Je pense que la clé de mes succès, c'est ma capacité à rester concentrée même quand je rate des coups, à réagir très vite quand je ne joue pas de la bonne façon, et ainsi éviter de lever les yeux et voir qu'on a perdu trois ou quatre jeux. Je ne cherche pas nécessairement à faire un coup gagnant sur chaque point. Je cherche à rester plus mesurée dans la construction de mon jeu et attaquer au bon moment. »

."