Un Open d'Australie privé du Big 3 serait-il « un désastre absolu » ?

Le doute plane sur la participation du numéro 1 mondial pour l’Open Australie. Novak Djokovic figure pour le moment officiellement sur la liste des inscrits mais son forfait pour l'ATP Cup qui a débuté samedi dernier interroge sur ses intentions d'aller en Australie. Pour le moment, il s'entraîne en Serbie où il gère sa Fondation et passe du temps avec ses proches et ses enfants. D'après le journaliste serbe Jelena Medic, le numéro un mondial devrait annoncer sa décision très bientôt.

Voir le Big 3 absent du premier Majeur de la saison serait un « désastre » selon Nick Kyrgios « pour les fans et les amateurs de tennis. C'est évidemment une bonne opportunité pour certains des plus jeunes de se démarquer et d'avoir un impact, mais dans l'ensemble, nous avons besoin que ces trois-là soient de la partie. »

Un désastre, on ne sait pas. Mais historique, certainement ! Il faut remonter à l'US Open 1999 pour trouver trace d'une absence des trois membres du Big 3. Même si les circonstances sont particulières et qu'il est encore trop tôt pour parler de la fin d'une ère puisque Novak Djokovic est encore numéro un mondial, cette absence du trio magique aurait malgré tout une portée symbolique.

Pour le moment, le Serbe n'a toujours communiqué sur son statut vaccinal et son père annonçait fin novembre que son fils avait de grandes chances de ne pas se rendre en Australie où le vaccin est obligatoire pour participer au tournoi.

Si Roger Federer a déjà déclaré forfait et annoncé un retour plutôt vers l'été prochain, Rafael Nadal a lui contracté le Covid il y a une dizaine de jours à Abu Dhabi lors du tournoi d'exhibition de présaison. Sa présence en Australie était dans un premier temps incertaine mais il a repris l'entraînement et se trouve déjà en terre australe pour représenter le Big 3 et poursuivre cette série qui dure depuis 22 ans. En cas d'absence des trois légendes, on pourrait néanmoins assister à un tournoi très ouvert. Les deux favoris pour le titre d'après le site de pari sportif Betway pourraient donc être Daniil Medvedev et Alexander Zverev. Sans le big 3, le vainqueur de cette édition 2022 serait inédit puisque aucun joueur présent en Australie n'a remporté le tournoi : Djokovic (9 titres), Federer (6 titres), Nadal (1 titre) et Wawrinka (1 titre).

Vacciné ou exempté

Si les joueurs doivent présenter une preuve de leur schéma vaccinal complet, il existe une issue de secours pour les non-vaccinés. En effet, en cas de contraction du Covid après le 31 juillet, la participation au tournoi n'est pas soumise à l'obligation vaccinale ou sinon il faut pouvoir justifier d'un "événement indésirable grave attribué à une première dose d'un vaccin approuvé. Pour un vaccin Pfizer ou Moderna, cela concerne une maladie cardiaque inflammatoire au cours des trois derniers mois (myocardite ou péricardite), un rhumatisme articulaire aigu ou une insuffisance cardiaque aiguë." Le vice-président exécutif de l’ATP et en charge de la communication, Simon Higson, a déclaré sur Twitter que 95% du top 100 était vacciné. Le seul joueur qui a assumé publiquement sa non-vaccination est le Français Pierre-Hugues Herbert qui manquera donc la tournée australienne.

Absence de Serena Williams

Dans le tableau féminin, on devra encore patienter pour assister au 24ème titre du Grand Chelem de Serena Williams, qui a déclaré forfait pour la tournée australienne. Depuis sa blessure au mois de juillet à Wimbledon, la septuple vainqueur du tournoi n’a pas disputé le moindre match. A 40 ans, elle a confirmé que son état physique ne pourrait pas encore supporter un tournoi de ce niveau. Elle a confié que c’est difficile pour elle de renoncer à ce voyage pour Melbourne et que ses fans lui manqueront. A noter que Karolina Pliskova (N°4), Jennifer Brady (N°25), Karolina Muchova (N°32), Bianca Andreescu (N°46) et Nadia Podoroska (N°83) ont également déclaré forfait pour le moment.